[Lexnews.fr] Chopin Piano Pleyel 1843 & pianino Pleyel 1834, Knut Jacques, Paraty, 2012.

Écouter la musique de Chopin telle qu’elle avait pu parvenir aux oreilles de ses contemporains, quel doux rêve réalisé par Knut Jacques sur deux vénérables Pleyel de 1834 et 1843 ! La couleur apportée par ces instruments anciens redonne ainsi une nouvelle vie à des œuvres pourtant si connues du répertoire du célèbre pianiste polonais. La tonalité ancienne est encore accentuée par le fait que cet enregistrement a été réalisé dans les salons Pleyel, dont les murs ont manifestement conservé ces accents romantiques pour nous les restituer grâce à ce pianiste au jeu fait de subtilité et de ferveur passionnée. Knut Jacques a en effet cette qualité rare d’associer à une parfaite maîtrise du pianoforte, instrument dont il a approfondi la technique, une expérience pianistique dans les plus grandes salles de concert. Cela donne cette alchimie bien particulière d’une musique presque sortie d’une boite à bijoux sans pour autant la réduire à une curiosité antique aux couleurs sépia… Bien au contraire, le mélomane saura reconnaître dans ces brillantes exécutions, telle la fameuse Ballade n° 1 en sol mineur, la puissance et la force des affects romantiques patiemment unis à un langage pianistique ne cédant en rien à une vélocité gratuite. C’est un peu le leitmotiv de cet enregistrement inspiré que de restituer un paysage sonore parfois un peu oublié à l’heure de la technique et de la technologie des pianos modernes où la couleur et la saveur des émotions disparaissent trop souvent derrière la virtuosité pure.

Article original : ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s