[www.lamontagne.fr] Knut Jacques dans la chapelle du Grand Séminaire, samedi

877869

Si Wolfgang Amadeus Mozart s’était arrêté à la chapelle du Grand Séminaire en 1778, son concert aurait certainement ressemblé à celui de Knut Jacques.

Nous sommes dans une auberge en 1778, un soir d’automne à Strasbourg. Wolfgang Amadeus Mozart est alors âgé de 22 ans et accomplit son troisième et dernier voyage vers Paris. Le musicien est venu avec son pianoforte pour y chercher la gloire et la consécration. Mais il n’en sera rien, et il repartira en Autriche, seul avec son échec.

Découverte
du pianoforte

Environ 90 personnes ont fait le déplacement jusqu’à la chapelle du Grand Séminaire, où Knut Jacques, pianiste parisien, les attendait dans la douce lumière des bougies, derrière son pianoforte, réplique exacte du modèle d’instrument que l’on trouvait en 1778. Le concert était organisé à la demande des Amis de la Cathédrale de Saint-Flour, avec le soutien de Musik’Art Cantal. « Le public va pouvoir découvrir le son du pianoforte et se plonger dans l’ambiance d’une représentation faite par Mozart », a expliqué Jérôme Verghade, directeur artistique. Quatre sonates en la mineur, écrites entre mars et juin 1778, ont résumé, à elles seules, le drame intérieur mozartien.

Les variations
de Mozart

Knut Jacques a offert une prestation remarquable et le public le lui a rendu en l’applaudissant longuement. Les douze variations sur Ah ! vous dirai-je Maman ont démontré le génie créateur du célèbre musicien. Cette mélodie, qui a servi à de nombreuses variations enfantines, a ravi le public. Puis, la non moins célèbre et tant attendue Marche turque a régalé les mélomanes. Si bien que le pianiste l’a rejouée en rappel.

Pour terminer le concert, Knut Jacques et son épouse ont offert au public, une démonstration à quatre mains de toute beauté.

Ludovic Hamelin

Article original : ICI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s