YOYO, spectacle jeune public en théâtre d’objets, guitare et marionnettes

 

 

 

SPECTACLE JEUNE PUBLIC DE 3 A 8 ANS
Théâtre d’objets, guitare et marionnettes

D’après le livre-CD « Hôtel de la guitare bleue / La guitare », Edition Gallimard Jeunesse Musique
Musique composée par Roland Dyens / Texte écrit par Leign Sauerwein

DISTRIBUTION

Mise en scène et scénographie : Laura Dyens-Taar
Coaching à la 
Manipulation de marionnettes : Mélanie Depuiset
Habillage des décors : Susan Hackett
InterprétationOrestis Kalampalikis, guitariste / Yael Dyens : comédienne
Une production de La Locomotive des Arts

 

XX_plangénéral

 

L’HISTOIRE DE YOYO

Yoyo est un petit chat orange qui vit dans son village avec son papa Fred, et sa maman Catlyne. 

 

 

 

 

 

 

 

 


Pour fêter son anniversaire, son papa décide de l’emmener passer le week-end dans la Grande Ville. Ils prennent tous les deux le train et découvrent avec ravissement cette grande ville aux très hauts grattes-ciels, qui pourrait être New York, Chicago ou toute autre grande ville moderne très animée et un peu déshumanisée, pleine de cafés, et d’hôtels et de gratte-ciels; Yoyo a mal au cou à force de regarder les gratte-ciels alors, il s’amuse à sauter au-dessus pour voir la ville d’en haut

Tout-à-coup, un défilé de carnaval avec de nombreux chars fait son apparition. Fred entraîne Yoyo pour sauter de l’autre côté de la rue, mais Yoyo atterrit …..sur un char du défilé qui continue sa route et éloigne Yoyo de son papa qui a juste le temps de lui crier “ Yoyo, n’oublie pas, Hôtel de la Guitare bleue !”.

Défilé

Pauvre Yoyo, il passe la journée à chercher cet hôtel pour retrouver son papa tout en vivant de nombreuses aventures.

Heureusement, il croise un vieux cochon qui se trouve être le portier de l’Hôtel de la guitare bleue, un drôle d’Hôtel dans lequel vivent des Minous-manouches, des chiens espagnols, des canards Brésiliens et plein d’autres animaux de tous les pays….qui font la fête au son du flamenco, de la bossa, du jazz, du blues bien-sûr !

LA MUSIQUE

Elle a été composée par le guitariste-compositeur, Roland Dyens pour illustrer le livre  » Hôtel de la Guitare Bleue » et a été enregistrée sur le CD qui accompagne le livre. 

Ecoutez le début de l’histoire et de la musique dans la version originale du livre-CD
(musique interprétée par Roland Dyens, texte dit par Anne Le Coutour) :

 

Le thème de Yoyo

NOTE D’INTENTION DE LA METTEURE EN SCÈNE

J’étais à la recherche d’un nouveau spectacle pour enfants pour ma petite Maison de Production, La Locomotive des Arts. Je me suis alors souvenue de ce livre pour enfants, « Hôtel de Guitare Bleue » dont mon frère, Roland Dyens avait composé et interprété la musique. Après avoir retrouvé le livre et ré-écouté le CD,  je me suis rendue compte qu’il correspondait exactement ce que je cherchais : créer un nouveau spectacle pour enfants et faire vivre la musique de mon frère. 

Très attirée par le théâtre d’objets, j’ai décidé de créer une mise en scène en théâtre d’objets, marionnettes et jouets. Le décor est réalisé à partir de différentes boîtes en bois : cagettes, boîtes à vin, boîte à couture…. 

YOYO est une marionnette toute mignonne que les enfants aiment dès le premier regard. Comme ses parents, Fred et Catline, Il fait partie des « Arigurumi », doudous en laine fabriqués à la main au crochet. Il est créé et réalisé par la créatrice Anne-Claire Petit qui vit à Amsterdam.

La comédienne manipule tous les petits personnages, jouets et objets, sur une table tout en racontant l’histoire, ce qui demande une grande dextérité dans la manipulation des personnages et une grande concentration pour raconter l’histoire pendant la manipulation.   

A côté d’elle, le guitariste interprète la musique de Roland Dyens. Il fait partie intégrante du spectacle et est en interaction totale avec la comédienne et les personnages.

 

 

PARTIE PÉDAGOGIQUE : A LA DÉCOUVERTE DE LA GUITARE

Respectant la thématique de la collection «  A la découverte d’un instrument » des Éditions Gallimard, le guitariste fait découvrir au public la guitare avant ou après le spectacle. 

Cette partie pédagogique varie en fonction des catégories de publics et de l’âge des enfants. 

Pour les scolaires (maternelles et primaires) :

Le guitariste présente son instrument, un joli corps en forme de poire avec un grand cou et une petite tête pleine de petites oreilles ! Il leur fait découvrir les sons qu’ils retrouveront pendant le spectacle : les trémolos, les glissandos, les vibratos, les harmoniques, les slaps, et même les plus surprenant comme ceux des percussions et des tambours.

Il leur fait également découvrir les différentes musiques entendues dans le spectacle : le rock, le jazz, le blues, la bossa-nova, le flamenco. « Au rez-de-chaussée, une soirée bat son plein, avec un zèbre qui chante au micro, c’est un rockeur. Au premier étage, il est bousculé par un congrès de chiens espagnols. Des renards bluesmen courent d’une chambre à l’autre en claquant les portes. Au 3ème, Yoyo est renversé par une flopée de canards Brésiliens » 

Puis, selon l’âge des enfants, le guitariste pourra interpréter un court programme de musiques de compositeurs célèbres comme Francisco Tarrega, Joaquin Rodrigo, Fernando Sor, Roland Dyens, Django Reinhardt, Ida Presti… 

Pour les élèves guitaristes en Conservatoire ou pendant un Festival de guitare :

Plus spécialement destiné aux élèves de second cycle, la musique du  défilé et/ou celle du final, créés initialement par Roland Dyens pour 4 guitares, guitare basse et caisse claire, peut faire l’objet d’un projet pédagogique stimulant mené par Orestis Kalampalikis en partenariat avec les enseignants. Les élèves pourront ainsi interpréter sur scène la musique de Roland Dyens pendant le spectacle.

 

Partition originale de la musique du dégfilé

 

LES ACTEURS DU PROJET

La Locomotive des Arts, Maison de Production du spectacle

La Locomotive des Arts a été créé en 2013 par Laura Dyens-Taar, sous la Présidence d’Honneur de Roland Dyens. Cette association a pour objet l’accompagnement d’artistes professionnels, de compagnies et de projets artistiques, notamment dans le domaine de la Musique classique, de l’Art Lyrique et des Arts de la marionnette. Son activité se concentre autour de différents axes : l’administration du spectacle, la production, l’organisation d’événements, la diffusion, la communication, et le conseil. Chaque année, la Locomotive des Arts choisit de soutenir quelques projets de grande qualité artistique et s’investit aux côtés des artistes et des structures artistiques pour les aider à avancer.  www.lalocomotivedesarts.com

Laura DYENS-TAAR, Metteure en scène

Passionnée d’art et notamment de danse, Laura Dyens-Taar crée dans les années 80 à Meudon (Hauts-de-Seine) l’École de danse Récréadanse 92 puis sa compagnie, « Aquarius » avec qui elle monte de nombreux spectacles. Elle crée également l’association artistiques pour enfants « Fêtes comme chez vous » qu’elle préside pendant quatre ans. 

Après 10 années passées dans la danse, et un petit tour à l’Aquaboulevard de Paris comme Responsable des animations, elle décide de franchir le miroir, et devient Directrice de la Maison des Jeunes et de la Culture de Torcy, avant de réussir le concours d’Attachée Territoriale et d’intégrer la Mairie de Joinville-le-Pont (Val-de-Marne) puis celle de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) comme Directrice des Affaires Culturelles (DAC). C’est en 2013 qu’elle prend la décision de monter sa propre Maison de Production « La Locomotive des Arts » portée et motivée par son envie d’accompagner des artistes, des compagnies artistiques et des projets de spectacles. 

Aujourd’hui, elle se partage professionnellement entre La Locomotive des Arts qu’elle dirige, l’école EAC à Paris où elle enseigne les arcanes du spectacle vivant, et les projets artistiques autour de la guitare classique.

Orestis KALAMPALIKIS, guitariste

XX_Oretis_Mains2Après des études musicales au Conservatoire National d’Athènes (classe de Yannis Petridis), Orestis Kalampalikis a été admis en 2005 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris  dans la classe de Roland Dyens où il a obtenu son Diplôme de Formation Supérieure en 2009, tout en suivant les master-classes de Zoran Dukic, Oscar Ghiglia, David Russel etc.. Il a étudié la composition auprès de Bernard Cavanna et la direction d’orchestre auprès d’Henri-Claude Fantapié.

Orestis Kalampalikis a remporté des concours internationaux en tant qu’interprète : 1er Prix du Conservatoire de Filippos Nakas-Patras en 2006; 1er prix du Concours Panhellénique de Veria en 2006, et 1er prix du Concours de Fontenay-sous-Bois en 2007.

Mais aussi des concours internationaux en tant que compositeur comme au World Guitar Competition à Novisad, Serbie, en 2012, au Lycia Guitar Days à Antalya, Turquie, en 2014 et au Nilufer Guitar Days à Bursa en Turquie en 2015.
En parallèle à sa carrière de soliste, il collabore avec d’autres artistes comme la chanteuse mezzo-soprano Mashal Arman lors de récitals de musique anglaise (Dowland, Britten…), avec la soprano Cybèle Castoriadis, ainsi qu’avec la guitariste Elena Papandreou pour laquelle il travaille sur des arrangements de Manos Hadjidakis, pour poursuivre le travail de son Maestro. 

Orestis Kalampalikis compose aussi pour le théâtre et a participé en tant que compositeur et interprète à des créations avec la compagnie RL pour le spectacle “Iliade Brisée” de Laurence Campet, ainsi qu’avec la compagnie “Les Hypocrites”, Urubu productions etc….

Aujourd’hui, Orestis Kalampalikis est professeur de guitare à l’école de musique de Saint-Witz en Ile-de-France, tout en poursuivant sa carrière de guitariste et compositeur. La plupart de ses oeuvres sont éditées chez les “Productions d’Oz” et sont enregistrées sur l’album “Blues for a Woodpecker” (2018).

Yael DYENS, comédienne

Ayant grandi dans une famille d’artistes, la scène a toujours été une évidence pour Yael Dyens. Formée au Cours Florent, elle joue dans « La Sœur d’Olga » (2012) mise en scène de Margot Simonney, « Les laveurs de cerveaux » de Matei Visniec (2014) mise en scène de Marie Le Stanc, « Seules ensemble » (2014) ou encore « La Boite à Je » de BlobFishBlues.

Elle présente en 2017 la cérémonie de remise de prix du Festival Jeune Talent du Kremlin-Bicêtre à l’ECAM. La même année , elle porte seule en scène le texte de Georges Perec, Ellis Island, soutenu par la SPEDIDAM et le Centre du Théâtre d’Epinay, mis en scène par Margot Simmoney, qu’elle joue pendant deux mois au Théâtre Falguière à Paris, et dans divers centres culturels parisiens. 

Sa créativité s’exprime également à travers La Compagnie Les Chapeliers, qu’elle co-fonde en 2015 et d’où naissent différents projets engagés : « Ventre Amer » en 2015, des ateliers de Théâtre Forum dans des lycées depuis 2016,  des ateliers de clown, et en 2018, « Neva, l’aventure du recyclage », spectacle pour enfants qu’elle co-écrit, co-met en scène et joue au théâtre de Ménilmonta

Polyvalente, Yael Dyens  suit en 2017 une formation de doublage et assure la régie lumière-son-vidéo pour le spectacle pour malentendants « Ouïe à la vie » au Festival d’Avignon en 2018. Elle intègre en 2019 la Compagnie Debout les rêves, pour la tournée du spectacle jeune public « 1,2,3 tu peux compter sur tes 10 droits », et incarne le rôle de la Dame aux camélias dans une déambulation de rue pour la compagnie Ankreation. 

Aujourd’hui, Yael Dyens continue sa carrière de comédienne et dispense des ateliers de théâtre et d’improvisation dans plusieurs établissements scolaires tout en travaillant sa voix de mezzo-soprano pour rajouter une corde (vocale) à son arc. 

Mélanie DEPUISET, Coaching à la Manipulation des marionnettes

Formée à l’Ecole Internationale de Théâtre Jacques Lecoq, Mélanie Depuiset, comédienne, marionnettiste, crée en 1998 avec Sylvain Blanchard “ La Fabrique des Arts d’à côté” avec qui elle monte plusieurs spectacles dont “ Le cirque à quatre mains” qui a joué plus de 800 fois depuis sa création.
Parallèlement à son activité de comédienne, Mélanie Depuiset mène des ateliers de pratique artistique autour du jeu, de l’improvisation et du mouvement, auprès de jeunes. 
Mélanie Depuiset apporte son expertise dans le spectacle dans la manipulation des objets et des marionnettes. Aujourd’hui, Mélanie gère un nouveau lieu artistique à Montreuil (93) avec le chanteur guitariste Sarcloret. 

 

Susan HACKETT, Habillage du décor

Susan Hackett, artiste visuelle Irlando-Américaine, est diplômée des Beaux Arts aux USA (Indiana), de l’Ecole des Gobelins à Paris en cinéma d’animation, de l’IPEDEC de Pantin en peinture de décors et du CFPTS de Bagnolet en toiles peintes.
Elle a travaillé comme décoratrice pour des longs métrages (Walt Disney Productions), des séries (AB Production, IDDH..), des spectacles (« Buffalo Bill » à Disneyland Paris, Jules Verne au Théâtre Mogador à Paris) et des Maisons d’Édition (Hachette, Larousse, Denoël). Elle a enseigné à l’Ecole des Gobelins tout en exposant ses œuvres personnelles en France, Allemagne et USA.
Susan Hackett mène de nombreux projets participatifs comme des fresques dans les lieux publics, notamment pour les Villes de Joinville-le-Pont, Rosny-sous-Bois et Champigny. 

 

LES AUTEURS DU LIVRE-CD

Leign SAUERWEIN, auteure

Leigh Sauerwein est née en Caroline du Nord mais a grandi avec son frère et ses soeurs dans plusieurs pays d’Europe et en Asie au rythme des déplacements de leur père diplomate. Elle a commencé des études supérieures à l’université américaine de Paris pour les terminer à l’université de Boston aux USA. Elle a publié de nombreux livres pour la jeunesse aussi bien France qu’aux Etats-Unis.

Elle a fait partie en tant qu’auteur de l’équipe qui a crée chez Gallimard Jeunesse la collection “Mes premières découvertes de la musique”. Elle a écrit de nombreuses histoires de la collection dont « Hôtel de la guitare bleue ». Aujourd’hui Leigh vit à Berlin avec son mari artiste.  

 

 

 

Roland DYENS, compositeur

Né le 19 octobre 1955, Roland Dyens rentre à 13 ans à l’Ecole Normale de Musique de Paris dans la classe du Maître espagnol Alberto Ponce, et suit parallèlement la classe d’écriture du compositeur et chef d’orchestre Désiré Dondeyne.

Tout au long de sa carrière, il reçut de très nombreuses distinctions parmi lesquelles le «Premio Speciale» puis la «Chitarra d’Oro» du Concours International Città di Alessandria (Italie), le «Premio per la Composizione» du Festival International Città di Fiuggi (Italie), ainsi que le prestigieux «Grand Prix du Disque de l’Académie Charles-Cros». Également lauréat de la Fondation Menuhin, il reçut les rares cinq étoiles de la presse Canadienne et Espagnole. Sa carrière fut couronnée par le très prestigieux “Artistic Achievement Award” décerné par Guitar Foundation of America en 2017. 

Roland Dyens se partagea aux quatre coins du monde entre les concerts, la composition et l’enseignement. Cette triple alliance fut le socle même de l’indiscutable succès de ce musicien qui était en constante évolution.

Si les récitals de Roland Dyens furent toujours des événements, ils étaient de véritables chocs pour les uns ou – comme disent les américains – de «very inspiring experiences» pour d’autres. Certains, plus étrangers à l’instrument, parlaient même de profonde «réconciliation» avec la guitare classique… Et si les master-classes de Roland Dyens rassemblaient un public de plus en plus nombreux, c’est autant à la teneur d’un discours riche et novateur qu’on le devait qu’à la sincère proximité de l’homme qu’il fut avec les guitaristes de la jeune génération avec qui il vécut des rencontres heureuses centrées sur la qualité et l’émotion. 

L’approche hyper-sensible et colorée qu’avait Roland Dyens de celle-ci, son incontestable ouverture d’esprit associant toutes les musiques en un seul et même programme, sa façon d’être sur scène, son improvisation d’entrée ou son rapport unique à l’auditoire faisait de lui l’un des porte-drapeaux de la guitare contemporaine, le plaisir en plus.

Sa musique, chevillée depuis déjà longtemps au répertoire de l’instrument, fit de lui un membre du club restreint des guitaristes pouvant jouir d’un tel privilège. Ses compositions et ses arrangements, joués aujourd’hui dans le monde entier, font l’unanimité et apportent un souffle nouveau sur cette guitare dont il repoussa sans cesse les limites.

Professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Roland Dyens nous a quittés le 29 octobre 2016.

 

TOURNEE DU SPECTACLE “HOTEL DE LA GUITARE BLEUE” 

Le spectacle s’adresse à tous les lieux qui accueillent des spectacles pour enfants : Centres culturels, Théâtres, Médiathèques, Ecoles mais aussi aux festivals de théâtre, de marionnette, et de musique, notamment de guitare, qui veulent s’ouvrir sur le jeune public.
A l’issue du spectacle, une vente du livre-disque de Yoyo peut-être envisagée, soit par La Locomotive des Arts, soit par la médiathèque en partenariat avec les éditions Gallimard.

Dans le cadre d’un projet ou d’une belle journée autour de la guitare, un concert de guitare classique en solo, duo ou trio, peut venir compléter le spectacle pour enfants.

Les premières dates du spectacle « Yoyo » sont le 31/10/2019 et le 1er/11/19 au Théâtre Thénardier à Montreuil (93100). On en reparle très vite !

Ohh ! J’ai pris un coup de soleil !

 

 

CONTACT

LA LOCOMOTIVE DES ARTS

Laura Dyens-Taar

Françoise Pech

9, rue Edouard Vaillant

93100 MONTREUIL 

FRANCE

Tel : +33 (0)6 87 37 35 17

Mail : lalocomotive5@orange.fr

site : www.lalocomotivedesarts.com

Allo ?
Tel : +33 (0)6 87 37 35 17
N’hésitez pas à nous contacter !!