« Dragonette » suivi de « Fleurette » d’Offenbach : mise en scène Yves Coudray et Direction musicale Philippe Hui

DRAGONETTE

de Jacques Offenbach

Opéra-Bouffe en 1 acte – Créé le 20 mars 1857 aux Bouffes Parisiens – Livret de Jaime fils et Mestépès

 

                   Création le 07/08/2014 au 9ème Festival Offenbach d’Etretat

                  Mise en scène : Yves Coudray                                 Direction musicale : Philippe Hui

                  Décors et costumes : Michel Ronvaux                 Chef de chant: Nina Uhari

DSC_4093

Clémence Olivier, Yves Coudray, Pierre Méchanick et Franck Léguérinel – Photo Laura Dyens

Voir le teaser officiel:

L’HISTOIRE : Dans un camp militaire, une jeune fille endosse l’uniforme et se fait passer pour son frère jumeau, Julien, afin d’éviter qu’on croit déserteur. Malheureusement, le subterfuge est découvert. Le drame est tout proche. Mais on apprend que si le jeune soldat manque à l’appel, c’est qu’il a secrètement traversé les lignes ennemies pour aller chercher du renfort. L’honneur est sauf et, grâce à lui, la victoire est certaine. « Vive la France ! » chantent en chœur les protagonistes.

DSC_3924C’est une teinte très inhabituelle chez Offenbach que l’on découvrira dans cet ouvrage où le bouffon (assuré par le couple Shabraque, la vivandière, et Tityre, le ménétrier) côtoie le dramatique.Mais Dragonette est aussi à placer parmi les personnages les plus émouvants qu’il ait écrit.

 

Clémence Olivier et Franck Léguérinel

Clémence Olivier et Franck Léguérinel

DRAGONETTE, crée le 20 mars 1857 aux Bouffes Parisiens, fût jouée à Londres avec un grand succès devant la Reine Victoria, et le Duc d’Aumale tint à ce que la troupe donne une représentation à Twickenham pour Marie Amélie (Veuve de Louis Philippe) et la famille royale en exil.

Yves Coudray reprend cette œuvre oubliée d’Offenbach pour le 9ème Festival Offenbach d’Etretat qui, commémoration de la guerre de 14/18 oblige, a pour thème « Offenbach et les militaires ».

« Le parti pris de la mise en scène d’Yves Coudray consiste à retrouver l’esprit de l’époque de la création, tout en permettant aux interprètes un jeu plus contemporain. Le résultat est aussi irrésistible que désopilant : la perfection des mouvements, des expressions et des ensembles ainsi que des petits ballets que dansent les personnages entraînent les spectateurs dans la folie hautement maîtrisée d’un rythme d’enfer. Les moyens financiers sont limités ? Qu’à cela ne tiennent, Yves Coudray a créé une scénographie faite de toiles blanches devant lesquelles sont plantés des accessoires, lit de campagne, billot, sièges, table dressée » – Jean-Marcel Humbert (ForumOpéra – Août 2014)

 

La Musique:

quatuor

Le Chef d’Orchestre Philippe Hui et ses musiciens

« La partie musicale est supervisée par Philippe Hui, qui a réalisé d’astucieuses et agréables réductions orchestrales, et dirige avec autorité un excellent quatuor à vent augmenté d’un piano avec une très jolie intervention de violon. L’ensemble fort bien étudié crée un agréable équilibre entre les voix et l’accompagnement musical. Le rythme est endiablé, et l’esprit offenbachien parfaitement respecté » – Jean-Marcel Humbert (ForumOpéra – Août 2014)

Michel Ronvaux et Yves Coudray (saluts)

Michel Ronvaux et Yves Coudray (saluts)

Les décors et costumes ont été réalisés par le très talentueux Michel Ronvaux (à gauche), qui a travaillé pendant plus de 30 ans dans les ateliers de l’Opéra de Paris.

« C’est un régal de voir tous ces excellents interprètes chanter, danser, jouer la comédie avec un entrain aussi communicatif. Ces deux petits bijoux, sertis par des orfèvres en la matière, sont à découvrir absolument : courrez voir leur reprise au Vingtième Théâtre (Paris 20e) les 18, 20 et 21 mars 2015, et au Théâtre Impérial de Compiègne le 28 mai 2015. Autre reprise, la désopilante Île de Tulipatan (Festival d’Etretat 2013) au Vingtième Théâtre les 22 et 26 mars 2015″ – Jean-Marcel Humbert (ForumOpéra 2014)

Articles Presse:

France 3 : http://france3-regions.francetvinfo.fr/haute-normandie/2014/08/07/le-festival-offenbach-d-etretat-commemore-la-grande-guerre-sa-maniere-528972.html

ForumOpera : http://www.forumopera.com/dragonette-et-fleurette-etretat-ah-que-jaime-les-militaires

DSC_3932

Avec : Clémence Olivier (Dragonette), Pierre Méchanick (Mme Chabraque), Franck Leguérinel (Lambert) et Yves Coudray (Tytire)

Musique: Johanna Sassano (Flûte), Sonia Bonhardi (clarinette), Elfie Bonnardel (Basson), Benoît Hui (Cor) et Nina Uhari (piano)

 

 

Suivi de :

FLEURETTE (ou Couturière et Trompette)

de Jacques Offenbach

Opéra-Bouffe en 1 acte – Créé le 8 mars 1872 à Vienne – Livret de Forges et Laurencin

 

 

                   Création 2014 du 9ème Festival Offenbach d’Etretat

                  Mise en scène : Yves Coudray                                 Direction musicale : Philippe Hui

                  Décors et costumes : Michel Ronvaux                 Chef de chant: Nina Uhari

Marc Larcher, Franck Léguérinel et Laeticia Volcey

Marc Larcher, Franck Léguérinel et Laeticia Volcey / Photo Laura Dyens

Voir le teaser officiel

Fleurette, une jeune couturière, vient d’être enlevée par Binet et transportée au château de Choisy dont il est le concierge. Pourquoi ? Elle est sommée mettre un uniforme de tambour aux mesures de Mme d’Etoile, qui se pique de jouer la comédie et qui espère ainsi devenir la nouvelle favorite du roi Louis XV. On lève le rideau dans moins de deux heures. Si les retouches sont faites à temps, c’est la fortune pour Fleurette, sinon… c’est la Bastille ! Elle se met au travail quand l’arrivée inattendue de son fiancé Jolicœur, trompette dans la garde, et fort jaloux, change le cours de la soirée. Les deux jeunes gens réunis, ils prendront un malin plaisir à ruiner la tranquillité du pauvre Binet. Mais, Fleurette parviendra-t-elle à mener sa tâche à bien ?

Laeticial Volvey est Fleurette  / Crédit photo: Laura Dyens

Laeticia Volcey est Fleurette / Crédit photo: Laura Dyens

 

C’est ici l’Offenbach que l’on connaît, distillant les couplets pimpants, grand ordonnateur de situations cocasses et maître de l’onomatopée suggestive. Une de ses plus jolies musiques, assurément. Il est à noter que cet ouvrage, écrit pour Vienne, n’a jamais été représenté à Paris, ni en français, du vivant d’Offenbach.

 

 

 

 

Laeticia Volcey et Marc Larcher / Photo Laura Dyens

Laeticia Volcey et Marc Larcher – Photo Laura Dyens

«  Musicalement, le sommet est atteint avec l’irrésistible trio ou Jolicœur  (excellent Marc Larcher) chante en voix de tête, embrouillant Binet qui ne sait plus qui est qui. Bien que victime des circonstances, Fleurette navigue entre inconscience et volonté délibérée. Laetitia Volcey, vocalement irréprochable, endosse le rôle avec une autorité souriante et un abattage certain. Et Franck Leguérinel crée la silhouette absolument désopilante d’un vieux barbon, dans la plus grande tradition, avec d’irrésistibles poses et expressions et, bien sûr, la voix idéale du rôle. » – Jean-Marcel Humbert (ForumOpéra 2014)

Avec :
Franck Leguérinel : Binet
Laeticia Volcey : Fleurette
Marc Larcher : Jolicoeur

Musiciens: Sonia Borhani, Elfie Bonnardel, Johanna Sassano et Benoit Hui

Toute la troupe autour d'Yves Coudray, metteur en scène, et Philippe Hui, Direction musicale

Toute la troupe autour d’Yves Coudray, metteur en scène, et Philippe Hui, Direction musicale

 

En tournée sur la saison 2014/2015

Retrouvez « Offenbach et les militaires ou Dragonette suivi Fleurette » au Vingtième Théâtre à Paris les 19, 20 et 21 mars 2015 à 21h30

et au Théâtre Impérial de Compiègne le JEUDI 28 MAI 2015 à 20h45

En savoir plus sur le Festival Offenbach d’Etretat: www.etretat-festivaloffenbach.fr

Dossier complet des opérettes :Dossier Dragonette et Fleurette

Contact pour la diffusion: lalocomotive5@orange.fr

Invitations professionnelles sur demande

Publicités

3 réflexions sur “« Dragonette » suivi de « Fleurette » d’Offenbach : mise en scène Yves Coudray et Direction musicale Philippe Hui

  1. Pingback: Philippe Hui dirige Dragonette et Fleurette au Festival Offenbach d’Etretat | La Loco motive des Arts

  2. Pingback: REPRISE DES NOCES DE FIGARO avec Philippe Hui (Direction d’Orchestre) et Yves Coudray (Mise en scène) | La Loco motive des Arts

  3. Pingback: Philippe Hui dirige l’Ensemble Instrumental du Festival Offenbach d’Etretat | La Loco motive des Arts

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s