ARTICLE DU QUOTIDIEN 12 Mai 2017

Article du journal Le Quotidien sur Mémoires d’un Sablier par Anne-Marie Gravel 

Qui n'est pas soucieux du temps - Du temps qui passe au quotidien et qui au fil des ans, laisse des traces sur le corps, sur la mémoire. La Tortue Noire, compagnie de la région, et la Luna Morena, compagnie du Mexiqu.png

SEPTEMBRE 2017

∗ IN DU FESTIVAL MONDIAL DES THÉÂTRES DE MARIONNETTES ∗

Logo Charleville 2017

MÉMOIRES D’UN SABLIER – coproduction La Tortue Noire et Luna Morena

tango-2Patrick Simard

Dates

→ Mardi 19 Septembre 2017 à 10h00 (complet

→ Mardi 19 Septembre 2017 à 18h00 

→ Mercredi 19 Septembre 2017 à 11h00 

 

Adresse

⇒ Salle Chanzy, rue Louis Fraison (n°31 sur le plan du festival) 

« Mémoires d’un sablier » dans le IN du Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville 2017 – Cie La Tortue Noire (Québec)

MÉMOIRES D’UN SABLIER – une coproduction La Tortue Noire et Luna Morena

Mémoires_sablier

Un voyage impressionniste parcouru de symboles,

Une traversée théâtrale onirique qui frappe l’imaginaire

PROCHAINES DATES EN FRANCE:

le 19 septembre  2017 à 10h et 18h et le 20 septembre à 11h au Festival Mondial des Théâtres de Marionnette de Charleville-Mézières. Salle Chanzy.

Contact: Laura Dyens-Taar / lalocomotive5@orange.fr / tel: +33 (0) 687.37.35.17

Marionnettes portées / jeu d’acteur / projections vidéo / objets

Dès que le sablier est retourné, la lumière et le temps commencent à prendre corps. Quatre interprètes fabriquent, habitent et anéantissent des espaces éphémères qui se mettent en mouvement comme des mécanismes d’horloge. Comme dans une danse improbable, les êtres humains et les objets s’amalgament et se confrontent. Les corps sont fragiles, vulnérables, insaisissables, évanescents.  Mémoires d’un sablier fait le récit d’une vie, juxtapose les souvenirs, les moments cruciaux, initiatiques, fragments de destin qui vont de la mort à la naissance, dans l’ordre et dans le désordre. Un voyage impressionniste parcouru de symboles. Une traversée théâtrale onirique qui frappe l’imaginaire.

 

DISTRIBUTION

Mise en scène: Miguel Angel Gutiérrez, assisté de Paloma Domínguez ; Jeu et manipulation: Martin Gagnon, Andrée-Anne Giguère, Dany Lefrançois, Sara Moisan ; Marionnettes et objets scéniques: Kevin Titzer ; Création sonore: Guillaume Thibert ; Création lumières: Alexandre Nadeau ; Conception et manipulation vidéo: Andrée-Anne Giguère ; Costumes: Sara Moisan ; Texte: Jean-Luc Nancy, avec la voix de Rodrigue Villeneuve ; Régie: Isabeau Côté ; Fabrication du dispositif : Stéphane Bernier, Martin Gagnon, Kevin Titzer ; Aide à la direction d’acteurs: Guylaine Rivard ; Chorégraphie : Marie-Josée Paradis ; Direction générale: Sara Moisan ; Direction artistique: Dany Lefrançois ; Direction de production: Marilyne Renaud ; Document promo et photos: Patrick Simard

PRESSE

« Une chorégraphie parfaite. Ce temps qui passe, cette vie qui naît, qui apprend, puis qui s’évanouit, est incarné par une marionnette devant laquelle on s’émerveille

-Anne-Marie Gravel, Journal Le Quotidien

« Il y a tellement de belles images qui nous ramènent à notre propre vie. La finesse des manipulations effectuées par les comédiens se trouve magnifiée lorsque ceux-ci s’affairent à donner vie aux créatures conçues par Kevin Titzer. Partout des bribes de sens puissantes et limpides. Nous avons été impressionnés par cette oeuvre d’art totale et universelle

-Stéphane Boivin, Blogue CEUC

« Les créateurs donnent naissance à plusieurs belles images, multiplient les références à l’histoire de l’art…»

-Christian Saint-Pierre, Revue de théâtre Jeu

 

Langue: Français ou espagnol / Public adulte / Durée 1h10

Spectacle en salle / Jauge 250 spectateurs / Obscurité requise

Dimensions de scène : Largeur 12 mètres, Profondeur 10 mètres, Hauteur 5 mètres

Le spectacle en tournée comprend 5 artistes et techniciens du Québec.

La compagnie peut bénéficier d’aide financière gouvernementale pour son déplacement international.

La Tortue Noire

La compagnie québécoise La Tortue Noire cumule depuis 2005 les expériences de création et de recherche en théâtre visuel et en arts de la marionnette contemporaine. Basée dans la ville de Saguenay, la compagnie a huit créations à son actif. Ses artistes s’intéressent principalement à la relation entre les objets manipulés et les corps expressifs. Ses spectacles sont présentés dans plusieurs pays.

Cie Luna Morena

La compagnie mexicaine Luna Morena a été fondée en 2001 à Guadalajara. Elle tente de faire tomber les barrières entre les différents langages afin de trouver un discours singulier et universel. Elle marie le théâtre de figures, de marionnettes, d’objets, d’ombres et de masques pour créer des univers sensibles et oniriques. Luna Morena compte plus d’une douzaine de créations diffusées internationalement.

Mémoires d’un sablier est la deuxième co-création qui a été produite conjointement par ces deux compagnies.

CONTACTS:

A l’international hors France: LA TORTUE NOIRE (Québec, Canada)

Direction générale : Sara Moisan / Direction artistique : Dany Lefrançois

Tel: 1-418-698-3403

latortuenoire@live.ca / www.latortuenoire.com

Pour la France : LA LOCOMOTIVE DES ARTS

Laura Dyens-Taar : 06 87 37 35 17

lalocomotive5@orange.fr

www.lalocomotivedesarts.com

 

PARTENAIRES: 

Capture d_écran 2017-09-01 à 18.40.21

 

INFORMATIONS UTILES:

FESTIVAL MONDIAL DES THEATRES DE MARIONNETTES DE CHARLEVILLE -MEZIÈRES  (FMTM – FRANCE)

DATES ET HORAIRES DE REPRÉSENTATIONS:

le mardi 19 septembre  2017 à 10h et 18h     (attention: complet à 10h)

le mercredi 20 septembre à 11h à 11h

Salle Chanzy. Numéro 31 sur le plan

Capture d_écran 2017-09-01 à 19.01.40

Télécharger le plan de la Ville

INVITATIONS POUR LES PROFESSIONNELS:

Contactez Laura Dyens-Taar, Directrice de La Locomotive des Arts au +33 (0)687 37 35 17 

ou par mail: lalocomotive5@orange.fr

 

 

 

 

« KO DEBOUT », spectacle de Théâtre d’ombre de Jean-Pierre Lescot au Festival mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville Mézières

DSC_5035

Dernière création du maître français de l’ombre Jean-Pierre Lescot, KO Debout raconte l’histoire de Charly, un jeune boxeur des années 30, qui va perdre son titre mondial de façon incompréhensible. Après avoir dominé tout le combat, un malaise passager le met à la merci de son adversaire. Quelques années plus tard, un journaliste s’intéresse de nouveau à cet expuncheur oublié et découvre que le match avait été truqué par le propre père du jeune champion. Mais le boxeur sous la violence des coups a perdu la mémoire… Avec trois manipulateurs sur scène, une demi-douzaine de personnages secondaires, du blues et du gospel en fond sonore, ce spectacle porte une réflexion sur le pouvoir corrupteur de l’argent et l’exclusion sociale.

DSC_5028

Tout public dès 9 ans – Théâtre d’ombres (durée 1h10)

Lundi 21 et mardi 22 septembre 2015 à 10h et 14h

15 75 FOREST AVENUE N°1  – Charleville Mézières

Spectacle grand plateau dans la tradition des productions de la Cie Jean-Pierre Lescot : trois manipulateurs, un responsable du son, des silhouettes recourant aux modes d’animation qui ont fait la singularité de la Cie. L’esthétique générale du spectacle est très cinématographique, avec un découpage nerveux,  un rythme interne assez proche de celui d’un combat sur le ring, le choix du gros plan comme mode expressif du tragique, et comme dans les précédentes créations de la Cie, des superpositions d’arrière-plans colorés et animés (pluie…). La musique – gospel et blues – jouera un rôle important pour rythmer les scènes.

DSC_5050 DSC_5051

Distribution :

Texte: Jean-Pierre Lescot et Roger Wallet

Mise en scène : Jean-Pierre Lescot

Manipulation : Cie du Rouge Gorge, Richard Destandau (Théâtre de la Lune Bleue) et Stéphane Couturier

Voir un extrait

Les personnages – « K.O. debout »

 Quatre personnages principaux

    DSC_5062Le boxeur : Charly Handcook

Champion du monde de boxe, incompréhensiblement déchu de son titre par un challenger improbable. Il était promis à toutes les gloires, mais son destin individuel ne pèsera d’aucun poids devant les intérêts financiers.

 

DSC_5042La mère de Charly : Rose Ashford 

C’est par Rose Ashford que l’histoire de Charly nous est racontée. Elle vit une nouvelle histoire d’amour avec James Denner, employé dans le même hôtel. L’ascension fulgurante de son fils sur le ring la plonge dans un autre mode de vie. Survient le drame. Exit James Denner.

Elle retourne vivre à Kansas City dans la maison familiale.

 

Le beau-père de Charly : James Denner

            Ancien boxeur sans talent avéré, il met en évidence et cultive les prédispositions de Charly, qu’en tant qu’entraîneur il mène jusqu’à la consécration mondiale. Mais l’argent lui tourne la tête, il tombe sous l’emprise du jeu et de la Mafia. Il ira jusqu’à truquer un combat pour rembourser ses dettes.

DSC_5021Le journaliste : Dean Reinhart

Jeune journaliste scrupuleux, son journal l’envoie interviewer Charly Handcook, dont on a perdu la trace après sa défaite. Il ne partage pas le souci du sensationnel affiché par son patron et va réaliser un reportage très sincère. Il en fera un livre. La Mafia ne le lui pardonnera pas.

Dean Reinhart est le moteur de l’action : c’est sa quête de l’exactitude des faits qui permet à la vérité de se dévoiler.

Des personnages secondaires

 Hoover, patron de presse. Son journal est en chute, il est en quête de « scoops ». C’est lui qui a l’idée de remettre la main sur ce boxeur déchu de son titre mondial – la une du Chicago Daily de ce jour-là avait fait sensation.

La Mafia. Trois personnages : Alberto Selmi (un lieutenant zélé) et deux hommes de main. Ils expriment le cynisme des pratiques mafieuses et la montée insidieuse de la mainmise sur James Denner.(dessins ci-dessous)

Le monde de la boxe : le soigneur (Jessie McCann) et le speaker. Si le premier est plus « technique » (sans doute est-il complice de James Denner), le second traduit l’ambiance si particulière des salles de boxe.

 

Jean-Pierre Lescot - Théâtre d'ombres et marionnettes

Jean-Pierre Lescot – Théâtre d’ombres et marionnettes – Photo Laura Dyens

Jean-Pierre LESCOT

 Depuis plus de quarante ans, Jean-Pierre Lescot fait vivre et transmet l’art de la marionnette et du théâtre d’ombres dans le monde.

Jean-Pierre Lescot crée en 1968 sa propre compagnie dramatique après avoir bénéficié d’une double formation de plasticien et de comédien. Il s’engage dans les voix nouvelles que la marionnette française est en train d’ouvrir.

Renouant avec les traditions millénaires de l’ombre, il sait trouver très vite une expression originale : graphisme ancré dans la filiation des imageries populaires, monde onirique du conte, où ses spectacles puisent vibration, dynamisme et émotions. A chaque spectacle, Jean-Pierre Lescot, s’attache à la cohérence globale de sa création : l’univers émotionnel est construit à partir d’un espace original, d’une façon de l’habiter par des images.

À chaque création, Jean-Pierre Lescot donne à voir différentes interprétations des possibilités de son art, et l’on passe de visages sculptés hauts en couleurs aux ombres translucides qui s’agitent derrière un rideau.

Créations de Jean-Pierre Lescot : La Reine des Mirages, Pinocchio, Mais où est passé Léon, Monsieur Clément, et 30 autres spectacles ayant tourné dans le monde entier.

 L’action culturelle française a d’emblée soutenu le travail de la compagnie et il n’est pas surprenant de retrouver son nom au générique de la plupart des établissements culturels de l’Hexagone. On peut également noter sa présence à l’occasion des plus grands rassemblements internationaux du monde, comme le Festival International de la Marionnette de Charleville-Mézières.

 

 

La Cie Québécoise La Tortue Noire en tournée en France en septembre et novembre 2015

La Cie Québécoise  » La Tortue Noire » fait son grand retour en France cet automne dans deux grands festivals de l’Hexagone: le Festival mondial des Théâtres de marionnettes de Charleville Mézières en septembre et le Festival Marionnettissimo à Tournefeuille en novembre. La Cie y présentera deux spectacles : « Vie et mort du petit chaperon rouge en 8 minutes ralenties » à Charleville, et « Kiwi » à Marionnettissimo.

VIE ET MORT DU PETIT CHAPERON ROUGE EN 8 MINUTES RALENTIES

FESTIVAL MONDIAL DES THEATRES DE MARIONNETTES DE CHARLEVILLE MEZIERES (OFF rue)

Petite forme de théâtre d’objet (10mn – 12 ans et +) – Mise en scène: Dany le François, Manipulation: Sara Moisan et Martin Gagnon

Chaperon-irrévérencieux-retouchéeUn personnage vêtu de noir, tournant la manivelle d’une boîte à musique, accueille les spectateurs. Sans mots, il les guide à l’intérieur d’un petit espace clos où la représentation aura lieu. Des oiseaux crient au ralenti. Le noir et le silence se font. La manipulation va commencer… Ce spectacle propose une version épurée du conte populaire en théâtre d’ombres et d’objets. Dans un univers sombre et mystérieux, Ti-Chaperon Rouge revit encore une fois son drame pathétique. Sa perpétuelle fraîcheur tentant la mâchoire virile et vicieuse du Gros Loup. Le fruit défendu sera mordu, chacun le sait, puisque c’est son destin.

Chaperon_Rouge_affiche

Le jeudi 24 septembre à l’Espace Festival à 20h45, 21h15, 21h45 et 22h15

Le Vendredi 25 septembre à l’Espace Irénée Carré à 19h30, 20h, 20h30 et 21h

Le Samedi 26 septembre dans la cour CGT à 20h, 20h30 et 21h
« Excellent petit spectacle. Quelques gags bien placés surprennent, l’ingéniosité de la conception des marionnettes et de la scénographie a aussi de quoi faire sourire de plaisir.(…) Un coup de coeur! « 
 – J.F.Caron,VOIR

 bloc-image

KIWI AU FESTIVAL MARIONNETTISSIMO 2015 (vers Toulouse)

Théâtre d’objets (50 mn – 12 ans et +) Texte Daniel Danis (copyright L’Arche Éditeur) / Mise en scène Guylaine Rivard / Manipultation et interprétation Dany Lefrançois et Sara Moisan / Conception sonore Michel Côté / Adaptation des éléments scéniques Martin Gagnon / Conception des costumes Sara Moisan / Conception des éclairages Isabeau Côté

KIWI (La Tortue Noire) credit Patrick SimardHTEDEF  À quelques semaines de la tenue des jeux olympiques, le nettoyage de la «Cité» amène l’élimination complète de certains quartiers malfamés et de leurs occupants. Dans ce climat de terreur, Kiwi, une jeune fille abandonnée par sa famille, est recueillie par un gang de jeunes luttant pour leur survie. Ensemble, ils partagent l’espoir d’une vie meilleure. La Tortue Noire nous raconte l’histoire de Kiwi  et de sa nouvelle famille en alliant jeu d’acteur, marionnette à doigts et manipulation d’objets. L’économie des moyens utilisés pour illustrer le texte de Daniel Danis, donne lieu à une grande inventivité

 image_profil-pteMardi 17 novembre : Espace Georges Brassens – Pamiers  09 – Festival MIMA
Jeudi 19 novembre : L’Escale – Tournefeuille (31)  – Festival MARIONNETTISSIMO
Vendredi 20 novembre  : MJC du Pont des Demoiselles – Toulouse (31) dans le cadre de Marionnettissimo
Samedi 21 novembre  : Salle des fêtes de Saint Affrique (12) dans le cadre de Marionnettissimo
Lundi 23 novembre (et 24 novembre sous réserve)  : Festival NOVADO à Rodez
.

Kiwi gazon Photo Patrick Simard« Les manipulations sont précises et le jeu des acteurs est rythmé, Dany Lefrançois et Sara Moisan formant un excellent duo. La mise en scène de Guylaine Rivard est fluide et l’économie des moyens donne lieu à une grande inventivité. Souhaitons que le public de toute la province ait la chance de voir bientôt cette production qui fait honneur autant au jeu d’acteur qu’à la marionnette et au théâtre d’objets.[…] » -Françoise Boudreault, Revue de théâtre JEU, Canada, 2009

Photos Patrick Simard

Plus d’infos sur KIWI (presse, vidéo, fiche technique)

Voir les autres spectacles de la Cie La Tortue Noire

Plus d’infos sur la Cie La Tortue Noire

logo La Locomotive des ArtsCONTACT POUR LA FRANCE:

Laure TAAR

La Locomotive des Arts 

Tel: 06.87.37.35.17 

mail: lalocomotive5@orange.fr