Les spectacles de la Tortue Noire

 

Mémoires_sablier

Mémoires d’un sablier (2017)

première image OGRE

Ogre (2019)

3-Petitcercledecraie-photo-Patrick.Simard

Le petit cercle de craie (2016)

 

tc3a9lc3a9chargement-2

Daidalos

kiwi affiche

Kiwi

affichegrandoeuvre-copy

Le grand oeuvre

affichechaperon

chaperon rouge

 

 

 

 

 

 

Daidalos / Kiwi / Le Grand Oeuvre / Vie et mort du petit chaperon rouge en 8 minutes ralenties

Publicités

OGRE

OGRE – Création printemps 2019 La Tortue Noire et Plexus Polaire 

première image OGRE

Marionnette de taille humaine/ Jeu d’acteur/ Projections vidéos

Il est sale, affamé, obèse. Pendant que l’Ogre fait sa toilette, plusieurs personnes surgissent dans sa salle de bain. Les tragédies s’enchaînent à un rythme démesuré: inceste, meurtre, suicide. L’Ogre découvre bientôt que des caméras sont cachées dans sa maison et que tout n’est que supercherie, prétexte à une émission de télé-réalité dont il devient la vedette instantanée. Mais toutes ces caméras qui l’adulent ne sont peut-être que les propres fantasmes de cet Ogre narcissique.
L’Ogre se répand en paroles qui le placent seul au centre d’un univers fabulé par lui même, où tout tourne autour de lui, où tout dépend de lui. Les nombreux rebondissements grotesques contribuent à l’humour grinçant de ce texte puissant du répertoire contemporain québécois.

Télécharger le dossier de présentation

Avec le soutien de : 

sponsors ogre

 

MÉMOIRES D’UN SABLIER

MÉMOIRES D’UN SABLIER – une coproduction La Tortue Noire et Luna Morena

Mémoires_sablier

Un voyage impressionniste parcouru de symboles,

une traversée théâtrale onirique qui frappe l’imaginaire

PROCHAINES DATES EN FRANCE:

le 19 septembre  2017 à 10h et 18h et le 20 septembre à 11h au Festival Mondial des Théâtres de Marionnette de Charleville-Mézières. Salle Chanzy.

Contact: Laura Dyens-Taar / lalocomotive5@orange.fr / tel: +33 (0) 687.37.35.17

Marionnettes portées / jeu d’acteur / projections vidéo / objets

Dès que le sablier est retourné, la lumière et le temps commencent à prendre corps. Quatre interprètes fabriquent, habitent et anéantissent des espaces éphémères qui se mettent en mouvement comme des mécanismes d’horloge. Comme dans une danse improbable, les êtres humains et les objets s’amalgament et se confrontent. Les corps sont fragiles, vulnérables, insaisissables, évanescents.  Mémoires d’un sablier fait le récit d’une vie, juxtapose les souvenirs, les moments cruciaux, initiatiques, fragments de destin qui vont de la mort à la naissance, dans l’ordre et dans le désordre. Un voyage impressionniste parcouru de symboles. Une traversée théâtrale onirique qui frappe l’imaginaire.

 

DISTRIBUTION

Mise en scène: Miguel Angel Gutiérrez, assisté de Paloma Domínguez ; Jeu et manipulation: Martin Gagnon, Andrée-Anne Giguère, Dany Lefrançois, Sara Moisan ; Marionnettes et objets scéniques: Kevin Titzer ; Création sonore: Guillaume Thibert ; Création lumières: Alexandre Nadeau ; Conception et manipulation vidéo: Andrée-Anne Giguère ; Costumes: Sara Moisan ; Texte: Jean-Luc Nancy, avec la voix de Rodrigue Villeneuve ; Régie: Isabeau Côté ; Fabrication du dispositif : Stéphane Bernier, Martin Gagnon, Kevin Titzer ; Aide à la direction d’acteurs: Guylaine Rivard ; Chorégraphie : Marie-Josée Paradis ; Direction générale: Sara Moisan ; Direction artistique: Dany Lefrançois ; Direction de production: Marilyne Renaud ; Document promo et photos: Patrick Simard

PRESSE

« Une chorégraphie parfaite. Ce temps qui passe, cette vie qui naît, qui apprend, puis qui s’évanouit, est incarné par une marionnette devant laquelle on s’émerveille

-Anne-Marie Gravel, Journal Le Quotidien

« Il y a tellement de belles images qui nous ramènent à notre propre vie. La finesse des manipulations effectuées par les comédiens se trouve magnifiée lorsque ceux-ci s’affairent à donner vie aux créatures conçues par Kevin Titzer. Partout des bribes de sens puissantes et limpides. Nous avons été impressionnés par cette oeuvre d’art totale et universelle

-Stéphane Boivin, Blogue CEUC

« Les créateurs donnent naissance à plusieurs belles images, multiplient les références à l’histoire de l’art…»

-Christian Saint-Pierre, Revue de théâtre Jeu

 

Langue: Français ou espagnol / Public adulte / Durée 1h10

Spectacle en salle / Jauge 250 spectateurs / Obscurité requise

Dimensions de scène : Largeur 12 mètres, Profondeur 10 mètres, Hauteur 5 mètres

Le spectacle en tournée comprend 5 artistes et techniciens du Québec.

La compagnie peut bénéficier d’aide financière gouvernementale pour son déplacement international.

La Tortue Noire

La compagnie québécoise La Tortue Noire cumule depuis 2005 les expériences de création et de recherche en théâtre visuel et en arts de la marionnette contemporaine. Basée dans la ville de Saguenay, la compagnie a huit créations à son actif. Ses artistes s’intéressent principalement à la relation entre les objets manipulés et les corps expressifs. Ses spectacles sont présentés dans plusieurs pays.

Cie Luna Morena

La compagnie mexicaine Luna Morena a été fondée en 2001 à Guadalajara. Elle tente de faire tomber les barrières entre les différents langages afin de trouver un discours singulier et universel. Elle marie le théâtre de figures, de marionnettes, d’objets, d’ombres et de masques pour créer des univers sensibles et oniriques. Luna Morena compte plus d’une douzaine de créations diffusées internationalement.

Mémoires d’un sablier est la deuxième co-création qui a été produite conjointement par ces deux compagnies.

CONTACTS:

La Tortue Noire (Québec, Canada)

Direction générale : Sara Moisan / Direction artistique : Dany Lefrançois

Tel: 1-418-698-3403

latortuenoire@live.ca / www.latortuenoire.com

Contacts pour la France : La Locomotive des Arts

Laura Dyens-Taar : 06 87 37 35 17

lalocomotive5@orange.fr

www.lalocomotivedesarts.com

 

PARTENAIRES: 

Capture d_écran 2017-09-01 à 18.40.21

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

VOIR LE TEASER

VOIR L’INTERVIEW DES DIRECTEURS ARTISTIQUES DANY LEFRANÇOIS ET  MIGUEL ANGEL GUTIÉREZ

 


 

KIWI : un spectacle touchant qui allie simplicité et ingéniosité

Kiwi Photo Patrick Simard (7)Kiwi, une jeune fille abandonnée par sa famille, est recueillie par un gang de jeunes. Ensemble, ils luttent pour leur survie. Nos héros, champions en résilience, nous racontent leur histoire troublante avec émotion et beaucoup d’action, sans jamais s’apitoyer sur leur sort. A l’aide de vieux objets récupérés, ils mettent en scène leur vie à la façon d’un road théâtre captivant. Ils ont l’un pour l’autre une tendresse infinie qui parvient à illuminer leur existence, la transformant ainsi en une grande leçon de solidarité.

 La Tortue Noire nous raconte l’histoire de Kiwi  et de sa nouvelle famille en alliant jeu d’acteur, marionnette à doigts et manipulation d’objets. L’économie des moyens utilisés pour illustrer le texte de Daniel Danis, donne lieu à une grande inventivité

LE THEATRE DE LA TORTUE NOIRE - QUEBEC

LE THEATRE DE LA TORTUE NOIRE – QUEBEC – Photo Patrick Simard

« Conçue en priorité pour un public adulte ou adolescent, cette édition s’affiche comme le reflet de nos inquiétudes face à un monde en mutation. Venues du Québec avec deux spectacles, la Cie de La Tortue noire, qui mêle acteurs, marionnettes et objets, propose une fascinante et bouleversante version de la pièce de Daniel Danis Kiwi , qui à travers l’histoire d’une enfant abandonnée et recueillie par un gang de jeunes d’un quartier défavorisé , nous parle de solidarité et d’humanité. Webthéâtre, juin 2017
« Les manipulations sont précises et le jeu des acteurs est rythmé, Dany Lefrançois et Sara Moisan formant un excellent duo. La mise en scène de Guylaine Rivard est fluide et l’économie des moyens donne lieu à une grande inventivité. Souhaitons que le public de toute la province ait la chance de voir bientôt cette production qui fait honneur autant au jeu d’acteur qu’à la marionnette et au théâtre d’objets.[…] » -Françoise Boudreault, Revue de théâtre JEU, Canada, 2009
Texte Daniel Danis (copyright L’Arche Éditeur) / Mise en scène Guylaine Rivard / Manipultation et interprétation Dany Lefrançois et Sara Moisan / Conception sonore Michel Côté / Adaptation des éléments scéniques Martin Gagnon / Conception des costumes Sara Moisan / Conception des éclairages Isabeau Côté

je suis KiwiPublic cible 12 ans et + / Durée 50 minutes / Jauge 125 à 200 (selon le dispositif de la salle)

Technique objets, manipulation sur table / Langue français, aussi disponible en espagnol

Nombre de personnes en tournée  3 / Durée montage  4h / Durée du démontage  1h

Dimension scène L: 6mP: 4m H: 2m50 / Particularité obscurité

 Cliquer pour accéder au Dossier Pédagogique

 Les dates de diffusion, c’est ICI

 Et la revue de presse, c’est par LA

Dany Lefrançois

Dany Lefrançois

DANY LEFRANCOIS PROPOSE DES ATELIERS DE THEATRE D’OBJETS EN AMONT DU SPECTACLE KIWI

VOIR LA VIDEO DE PRESENTATION

Fiche technique

Kiwi sur le site de La Tortue Noire

retour vers la page d’accueil

 

 

DAIDALOS, THEATRE D’UN LABYRINTHE

téléchargement (3)téléchargement (2)

D’où venons-nous; Où sommes-nous; Où allons-nous? Nous sommes perdus? Dans l’espoir de répondre à ces énigmes, nous nous engageons à l’intérieur d’un curieux dédale où les objets semblent parfois nous guider.

Inspirés d’une légende mythique, les acteurs explorent des univers labyrinthiques et se confondent avec des créatures imaginaires. La scène devient un espace magique où tout se transforme. Les acteurs devront jouer à perdre leurs repères pour réussir à entrer dans le labyrinthe. Ils devront ensuite suivre le fil pour trouver un guide, affronter La Bête, retrouver la sortie et ainsi accéder à la déroutante euphorie de la liberté.

Sara mains sur tête

Les artistes de La Tortue Noire ont composé un spectacle labyrinthique où les spectateurs devront eux aussi accepter de jouer à perdre leurs repères pour vivre une expérience qui leur donnera la sensation de parcourir un labyrinthe, comme dans un rêve.

« À l’image d’un rêve où tout se déconstruit, la dernière création de la compagnie saguenéenne synthétise avec brio l’univers onirique. »  – Joël Martel, Le Quotidien, 15 septembre 2012

Mise en scène Dany Lefrançois /Dramaturgie Jean-Paul Quéinnec / Assistance, direction de production et costumes Sara Moisan / Son Guillaume Thibert / Lumières et régie Isabeau Côté / Mouvements Dany Desjardins / Scénographie Chantale Boulianne / Manipulation et interprétation  Dany Lefrançois, Sara Moisan et Patrick Simard

Public cible adolescent et adulte / Durée 60 minutes / Jauge 300

Nombre de personnes en tournée 4 / Temps de montage 7h / Temps de démontage 1h

ARTICLE DE PRESSE : cliquer ICI

LE GRAND OEUVRE, spectacle de théâtre d’objets de courte forme (20 mn)

affichegrandoeuvre-copy

Au coeur d’un laboratoire mystérieux, un alchimiste se livre à un rituel initiatique afin d’atteindre l’immortalité de son âme. Parallèlement à ses expériences, un autre univers évolue. Symbolisant la Terre, le crâne de l’homme devient porteur de ses visions lumineuses axées sur la création du monde et l’évolution du genre humain. Ce spectacle sans paroles propose par l’ingéniosité de sa conception sonore et visuelle une vision empirique et sinueuse du bouleversement de l’humanité; une ode à la création.

ON EN PARLE DANS LA PRESSE : 

« Le Grand Oeuvre est une parabole alchimique excellente. » – Stéphane Boucher, Bouillant de culture, Radio de Radio-Canada, 24 septembre 2011

 »À l’aide d’objets simples, La Tortue Noire réussit à créer l’univers au grand complet ! C’est l’une des grandes forces de cette compagnie : une ingéniosité sans limite, une créativité débordante. Les images produites sont belles et limpides, présentant les grands moments de l’évolution de la vie sur la planète et un regard sur l’avenir. Le rythme est soutenu et la musique contribue à bien installer l’ambiance. La force principale de La Tortue Noire c’est qu’à leur deuxième spectacle, on reconnaît déjà leur signature. Habituellement, ça prend du temps avant de développer son propre univers. Même si Le grand œuvre était complètement différent du premier spectacle, on savait dès les premières minutes à qui l’on avait affaire. Longue vie à la Tortue Noire ! » -Philippe Belley, Radio de Radio-Canada, septembre 2008

GrandOeuvre adam » Dans une pénombre millénaire, un alchimiste en quête d’immortalité peut faire naître sous vos yeux ébahis les éléments les plus précieux de l’univers, et les plus dangereux. C’est toute la beauté du monde et l’ingéniosité des manipulateurs qui se rencontrent dans le plus récent spectacle du théâtre La Tortue Noire. Indéniable Plaisir!  » – Jean-François Caron, VOIR.ca

Voir un extrait du spectacle: 

Article d’Anne-Marie Chouchan (La Dépêche du Midi) au Festival Marionnettissimo de Tournefeuille (novembre 2014)

Lire l’article dans son intégralité

gdoeuvrearticle

Idéation et Mise en scène Dany Lefrançois / Assistance à la création Julie Pelletier / Conception sonore Guillaume Thibert / Conception visuelle Martin Gagnon, Julie Pelletier / Interprétation Martin Gagnon, Dany Lefrançois

Public cible 10 ans et + / Durée 20 minutes / Jauge 50 

Nombre de personnes en tournée 2/ Temps de montage 2h / Temps de démontage 1h

Dimension scène L 2,75m x P 2,75m x H 2,75 m / Particularité Obscurité totale

LE GRAND OEUVRE EN TOURNEE

Mai 2018: Ville de Villecresnes (94) – France (dates à préciser)

Novembre 2014, 6 représentations aux festival Marionnettissimo en France.
Septembre 2012, 12 représentations Saguenay, La Baie
Septembre 2011, 3 représentations aux Rencontres internationales du mime de Montréal, Espace libre, Montréal
Novembre 2010, 4 représentations au Festival de Théâtre à l’Assomption, l’Assomption
Juillet 2010, 5 représentations à la Saison de théâtre insolite dans le vieux Trois-Rivières, Trois-Rivières
mars 2010, 2 représentations à la Maison de la Culture Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de Grâce, Montréal
mars 2010, 1 représentation au Festival les trois jours de Casteliers, Montréal
Septembre 2009, 2 représentations au Festival Festin de los Munecos, Guadalajara, Mexique
Juin 2009, 8 représentations au Festival de théâtre de rue de Lachine, Montréal
Avril 2009, Festival Vue sur la relève professionnelle des arts de la scène, Montréal
Septembre 2008, 2 représentations au Festival international des arts de la marionnette à Saguenay
Juillet 2008, 2 représentations au festival La Luna è azzurra, San Miniato, Italie
Avril 2008, 2 représentations sous le titre Coco de Lune au Microfestival de marionnettes en chantier de Trois-Rivières