Concert de la Philharmonie des deux Mondes au Théâtre du Beffroi de Montrouge (92)

 » LUMIÈRES ! « 

Concert mardi 23 janvier 2018 à 20h30 au Théâtre du Beffroi à Montrouge (92120)

Orchestre de la Philharmonie des Deux Mondes de Saint-Nazaire

Direction: Philippe Hui

 

Capture d_écran 2017-12-07 à 12.17.37

La Philharmonie des deux mondes vous propose d’éclairer la traversée de l’hiver et l’arrivée de la nouvelle année par un voyage musical inédit. Avec des œuvres de Bach, Vivaldi, Dvorak, des compositeurs qui illuminèrent leur temps, c’est une rencontre avec  la légèreté et la vivacité, le brio et l’audace, que vous pourrez vivre sous l’obscure clarté qui tombe des étoiles de ces froides nuits.

Pour cette 5ème saison de la Philharmonie des deux mondes, il était naturel de mettre à l’honneur les musiciens de l’orchestre. Solistes dans les concertos de Bach et Vivaldi, ils mettront tout leur art collectif au service de la sérénade de Dvorák, un des morceaux de bravoure de l’orchestre à cordes.

Photo P2M01

  • Concerto pour 4 violons en si mineur de Antonio VIVALDI (1678-1741)
    • Allegro – Largo – Allegro 
    • Solistes : Pierre-Yves Denis, Laurie Bourgeois, Léo Coley  et Corinne Massé
  • Concerto pour violon et hautbois en ré mineur de Johann-Sébastian BACH (1685-1750)
    • Allegro – Adagio – Allegro
    • Solistes : Pierre-Yves Denis et Sophie Delbende
  • Concerto pour 2 violoncelles en sol mineur de Antonio VIVALDI (1678-1741)
    • Allegro- Largo – Allegro
    • Solistes : Pauline Queffelec et Stéphane Oster
  • Sérénade de Antonin DVORÁK (1841 – 1904)
    • Moderato – Tempo di Valse – Scherzo Vivace – Larghetto – Finale Allegro vivace

Billetterie / Réservations


Vous pouvez aussi réserver vos places au 01 46 12 74 59


Tarifs: de 8€ à 20€

Adresse du concert

Théâtre du Beffroi – Centre culturel et de congrès – salle Moebius

2 place Emile Cresp – 92120 MONTROUGE

Métro Ligne 4 “Mairie de Montrouge”

En savoir plus sur le programme

On prête à Igor Stravinsky ce mot cruel : Vivaldi a écrit 600 concertos, c’est 600 fois le même… Bien sûr, on peut légitimement préférer les grands concertos romantiques (Beethoven, Brahms, Chopin, Tchaïkovsky…) qui sont comme l’apogée de cet exercice. Mais ces sommets de l’art musical n’auraient pas existé sans les précurseurs dont on trouve au premier rang Bach et surtout Vivaldi.

Le concerto naissant, à la charnière entre le 17ème et 18ème siècle, commence à privilégier un ou plusieurs instruments, dans une forme de hiérarchisation timide au début, et qui s’installera solidement au fur et à mesure de l’avancement dans le temps.

Vivaldi choisira de multiples combinaisons à un ou plusieurs instruments, violons, flûtes, guitares, mandolines, violoncelles etc…, laboratoire vivant d’un précurseur génial.

Bach enrichira le répertoire du concerto en utilisant toute sa science du contrepoint, préfigurant par les dialogues qu’il installe entre les instruments solistes et le reste de l’orchestre, ce qui deviendra le concerto moderne. On notera que Bach rendra d’ailleurs un hommage appuyé à Vivaldi en reprenant plusieurs de ses oeuvres et en les adaptant. C’est le cas du concerto pour 4 violons de ce programme qui deviendra avec le compositeur allemand un concerto pour 4 claviers.

Après le feu d’artifices de solistes rivalisant harmonieusement, et dialoguant malicieusement avec leurs complices de l’orchestre dans les concertos de Bach et Vivaldi, il était normal de proposer à votre écoute la sérénade pour cordes de Dvorak, tant cette oeuvre fait la part belle à tous les musiciens sans exception. On pourrait presque dire que c’est un concerto pour orchestre, d’une dimension un peu inhabituelle puisqu’elle comprend 5 mouvements.

Nous avons fait un bond dans le temps, cette oeuvre majeure du répertoire de l’orchestre de chambre ayant été composée en 1875, héritière d’une longue tradition de compositeurs dont le génie nous illumine toujours autant…

Historique des concerts (2013 à 2016)

Site de l’Orchestre (à partir de 2017)

Logo Loco

Contact:

La Locomotive des Arts

Laura Dyens-Taar

Tel: 06.87.37.35.17

www.lalocomotivedesarts.com

Mail: lalocomotive5@orange.fr

Publicités

« Mémoires d’un sablier » dans le IN du Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville 2017 – Cie La Tortue Noire (Québec)

MÉMOIRES D’UN SABLIER – une coproduction La Tortue Noire et Luna Morena

Mémoires_sablier

Un voyage impressionniste parcouru de symboles,

Une traversée théâtrale onirique qui frappe l’imaginaire

PROCHAINES DATES EN FRANCE:

le 19 septembre  2017 à 10h et 18h et le 20 septembre à 11h au Festival Mondial des Théâtres de Marionnette de Charleville-Mézières. Salle Chanzy.

Contact: Laura Dyens-Taar / lalocomotive5@orange.fr / tel: +33 (0) 687.37.35.17

Marionnettes portées / jeu d’acteur / projections vidéo / objets

Dès que le sablier est retourné, la lumière et le temps commencent à prendre corps. Quatre interprètes fabriquent, habitent et anéantissent des espaces éphémères qui se mettent en mouvement comme des mécanismes d’horloge. Comme dans une danse improbable, les êtres humains et les objets s’amalgament et se confrontent. Les corps sont fragiles, vulnérables, insaisissables, évanescents.  Mémoires d’un sablier fait le récit d’une vie, juxtapose les souvenirs, les moments cruciaux, initiatiques, fragments de destin qui vont de la mort à la naissance, dans l’ordre et dans le désordre. Un voyage impressionniste parcouru de symboles. Une traversée théâtrale onirique qui frappe l’imaginaire.

 

DISTRIBUTION

Mise en scène: Miguel Angel Gutiérrez, assisté de Paloma Domínguez ; Jeu et manipulation: Martin Gagnon, Andrée-Anne Giguère, Dany Lefrançois, Sara Moisan ; Marionnettes et objets scéniques: Kevin Titzer ; Création sonore: Guillaume Thibert ; Création lumières: Alexandre Nadeau ; Conception et manipulation vidéo: Andrée-Anne Giguère ; Costumes: Sara Moisan ; Texte: Jean-Luc Nancy, avec la voix de Rodrigue Villeneuve ; Régie: Isabeau Côté ; Fabrication du dispositif : Stéphane Bernier, Martin Gagnon, Kevin Titzer ; Aide à la direction d’acteurs: Guylaine Rivard ; Chorégraphie : Marie-Josée Paradis ; Direction générale: Sara Moisan ; Direction artistique: Dany Lefrançois ; Direction de production: Marilyne Renaud ; Document promo et photos: Patrick Simard

PRESSE

« Une chorégraphie parfaite. Ce temps qui passe, cette vie qui naît, qui apprend, puis qui s’évanouit, est incarné par une marionnette devant laquelle on s’émerveille

-Anne-Marie Gravel, Journal Le Quotidien

« Il y a tellement de belles images qui nous ramènent à notre propre vie. La finesse des manipulations effectuées par les comédiens se trouve magnifiée lorsque ceux-ci s’affairent à donner vie aux créatures conçues par Kevin Titzer. Partout des bribes de sens puissantes et limpides. Nous avons été impressionnés par cette oeuvre d’art totale et universelle

-Stéphane Boivin, Blogue CEUC

« Les créateurs donnent naissance à plusieurs belles images, multiplient les références à l’histoire de l’art…»

-Christian Saint-Pierre, Revue de théâtre Jeu

 

Langue: Français ou espagnol / Public adulte / Durée 1h10

Spectacle en salle / Jauge 250 spectateurs / Obscurité requise

Dimensions de scène : Largeur 12 mètres, Profondeur 10 mètres, Hauteur 5 mètres

Le spectacle en tournée comprend 5 artistes et techniciens du Québec.

La compagnie peut bénéficier d’aide financière gouvernementale pour son déplacement international.

La Tortue Noire

La compagnie québécoise La Tortue Noire cumule depuis 2005 les expériences de création et de recherche en théâtre visuel et en arts de la marionnette contemporaine. Basée dans la ville de Saguenay, la compagnie a huit créations à son actif. Ses artistes s’intéressent principalement à la relation entre les objets manipulés et les corps expressifs. Ses spectacles sont présentés dans plusieurs pays.

Cie Luna Morena

La compagnie mexicaine Luna Morena a été fondée en 2001 à Guadalajara. Elle tente de faire tomber les barrières entre les différents langages afin de trouver un discours singulier et universel. Elle marie le théâtre de figures, de marionnettes, d’objets, d’ombres et de masques pour créer des univers sensibles et oniriques. Luna Morena compte plus d’une douzaine de créations diffusées internationalement.

Mémoires d’un sablier est la deuxième co-création qui a été produite conjointement par ces deux compagnies.

CONTACTS:

A l’international hors France: LA TORTUE NOIRE (Québec, Canada)

Direction générale : Sara Moisan / Direction artistique : Dany Lefrançois

Tel: 1-418-698-3403

latortuenoire@live.ca / www.latortuenoire.com

Pour la France : LA LOCOMOTIVE DES ARTS

Laura Dyens-Taar : 06 87 37 35 17

lalocomotive5@orange.fr

www.lalocomotivedesarts.com

 

PARTENAIRES: 

Capture d_écran 2017-09-01 à 18.40.21

 

INFORMATIONS UTILES:

FESTIVAL MONDIAL DES THEATRES DE MARIONNETTES DE CHARLEVILLE -MEZIÈRES  (FMTM – FRANCE)

DATES ET HORAIRES DE REPRÉSENTATIONS:

le mardi 19 septembre  2017 à 10h et 18h     (attention: complet à 10h)

le mercredi 20 septembre à 11h à 11h

Salle Chanzy. Numéro 31 sur le plan

Capture d_écran 2017-09-01 à 19.01.40

Télécharger le plan de la Ville

INVITATIONS POUR LES PROFESSIONNELS:

Contactez Laura Dyens-Taar, Directrice de La Locomotive des Arts au +33 (0)687 37 35 17 

ou par mail: lalocomotive5@orange.fr

 

 

 

 

Les Opérettes d’Offenbach au Vingtième Théâtre à Paris

DEUX SPECTACLES EN MARS 2015

 Le Vingtième Théâtre, la Péniche Opéra et la Locomotive des Arts présentent:

  • Offenbach et les Militaires (ou Dragonette suivi de Fleurette) : les 19, 20 et 21 mars à 21h30

  • L’Île de Tulipatan: le 22 mars à 17h30 et le 26 mars à 21h30

 Vingtième Théâtre – 7 rue des Plâtrières, 75020 Paris, 01 48 65 97 90

affiche dragonette et fleurette.inddaffiche tulipatan.indd

Deux opérettes en un acte :

Toujours soucieux de sortir des sentiers battus et de faire découvrir au public des œuvres méconnues de Jacques Offenbach, ce n’est pas une mais deux formidables raretés qui sont proposées par Yves Coudray au 20ème Théâtre dès le printemps prochain : Dragonette & Fleurette. En parallèle aux commémorations de la Grande Guerre, le metteur en scène exhume et revisite ces opérettes de manière originale et malicieuse.

 

Une production du Festival Offenbach d’Etretat

Une co-réalisation Le Vingtième Théâtre/La Péniche Opéra /La Locomotive des Arts

Mise en scène : Yves Coudray / Direction musicale : Philippe Hui / Costumes : Michel Ronvaux / Chef de chant Nina Uhari 

 


DSC_4092DRAGONETTE – Opérette-Bouffe en un acte

Créée le 20 mars 1857 aux Bouffes Parisiens – Livret de Jaime Fils et Mestépès

Dans un camp militaire, une jeune fille endosse l’uniforme et se fait passer pour son frère jumeau Julien, afin d’éviter qu’on le croit déserteur. Mais le subterfuge est très vite découvert et le drame est tout proche

 

 

LA DISTdragoRIBUTION DE DRAGONETTE
Chanteurs (es) :

Clémence Olivier (Dragonette),

Pierre Méchanick (Mme Chabraque),

Franck Leguérinel (Lambert)

Yves Coudray (Tytire)

Accompagnés d’un quatuor à vents dirigé par Philippe Hui, et de Nina Uhari au piano

Reportage FR 3

 

fleuFLEURETTE – Opéra Comique en un acte

Créé le 8 mars 1872 à Vienne – Livret de Forges et Laurencin

Une jeune couturière vient d’être enlevée par Binet et transportée au château de Choisy dont il est le concierge. Elle est sommée de mettre un uniforme de tambour aux mesures de Mme d’Etoile, qui se pique de jouer la comédie et qui espère ainsi devenir la nouvelle favorite du roi Louis XV. Le rideau est levé dans moins de deux heures. Si les retouches sont faites à temps c’est la fortune pour fleurette ! Sinon c’est la Bastille.

 

LA DISTRIBUTION DE FLEURETTE 

Franck Leguérinel : Binet
Clémence Olivier : Fleurette
Marc Larcher : Jolicoeur

Accompagnés d’un Quatuor à Vents dirigée par Philippe Hui, et de Nina Uhari au piano

 


 

tuliL’ÎLE DE TULIPATAN – Opérette en un acte

Dimanche 22 mars à 17h30

Jeudi 26 mars à 21h30

L’Île de Tulipatan se place dans la veine la plus bouffe et débridée du compositeur d’Offenbach. Cette pièce, crée en septembre 1868, marque aussi son retour en tant que compositeur au théâtre des Bouffes Parisiens, dont il n’est plus le directeur depuis trois ans : « La scène se passe dans l’île de Tulipatan, à 25.000 kilomètres de Nanterre, 473 ans avant l’invention des crachoirs hygiéniques ». Est-il un sujet plus imprévisible, plus insensé que celui-ci ?

Synopsis : Pour éviter à son roi, la déception de n’avoir pas d’héritier mâle, Romboïdal, grand sénéchal de l’île, décide de faire passer la fille que la reine vient de mettre au monde, pour un garçon prénommé Alexis. De son côté Théodorine, l’épouse de Romboïdal, craignant que le fils auquel elle vient de donner le jour ne soit obligé de partir un jour pour la guerre, ne voit d’autre solution que de déclarer à l’état civil une fille du nom d’Hermosa. Les deux jeunes gens se rencontrent et inévitablement tombent amoureux l’un de l’autre… 

LA DISTRIBUTION DE L’ÎLE DE TULIPATAN

Marc Larcher : Hermosa
Edwige Bourdy : Théodorine Clémence Olivier : Alexis
Yves Coudray : Ramboidal
Franck Leguérinel : Cacatois XXII

Accompagnés au piano par Nina Uhari et Philippe Hui

Chorégraphie: Anne-Marie Gros

 


ycYVES COUDRAY, Metteur en Scène

Après un début de carrière à la télévision, au cinéma et au théâtre, Yves Coudray intègre le CNSM de Paris et entame dès lors une carrière de chanteur avec une prédilection pour le répertoire français dans de nombreux opéras en France, à l’étranger (Genève, Marseille, Nice, Bordeaux, Rouen, Metz…), et dans plusieurs festivals (Aix-en-Provence, Utrecht, Montpellier, St-Etienne…).

Parallèlement à sa carrière d’interprète, Yves Coudray signe de nombreuses mises en scène et consacre une partie de son activité à la formation scénique des jeunes chanteurs (Opéra de Paris). Il est depuis six ans le directeur artistique du festival Offenbach d’Etretat.

  

phPHILIPPE HUI, Chef d’Orchestre

Il a dirigé de grandes formations  comme l’Orchestre national de l’Opéra de Paris, de Lorraine ou de Bretagne et a été invité sur les plus grandes scènes en France et à l’étranger : Opéra de Tours, Limoges, Avignon, Théâtre des Champs Elysées, Théâtre du Châtelet, Festival de Nuremberg, Baalbeck ou Novossibirsk… Il dirige aujourd’hui son propre orchestre symphonique en Loire Atlantique, La Philharmonie des Deux Mondes, tout en menant une carrière de Chef d’Orchestre auprès de Festivals (comme le Festival Offenbach d’Etretat) et de nombreux orchestres en France et à l’Etranger.

   


 

ON EN PARLE DANS LA PRESSE :

tuli2   

  • Offenbach et les Militaires

« C’est un régal de voir tous ces excellents interprètes chanter, danser, jouer la comédie avec un entrain aussi communicatif. Ces petits bijoux, sertis par des orfèvres en la matière, sont à découvrir absolument », Jean-Marcel Humbert, ForumOpera

  • L’Île de Tulipatan

« « Non, on n’voit pas ça à la télé », commentaient deux spectateurs encore hilares à la fin de la représentation de L’Île de Tulipatan au festival Offenbach d’Étretat. Il faut dire que le non sens et le mélange des genres de ce petit bijou ont gardé intact leur pouvoir comique tant apprécié lors de la création en 1868, où l’engouement avait tourné au délire […]. Un rendez-vous à ne pas manquer. » Jean-Marcel Humbert, ForumOpera

  • En lire plus : ICI

INFORMATIONS PRATIQUES :

Jeudi 19, Vendredi 20 et Samedi 21 mars 2015 à 21h30 (Offenbach et les militaires ou Dragonette suivi de Fleurette)

Dimanche 22 mars 2015 à 17h30 et jeudi 26 mars 2015 à 21h30 (l’Ile de Tulipatan)

au Vingtième Théâtre  – 7 rue des Plâtrières, 75020 Paris, 01 43 66 01 13 – Métro Ménilmontant

 Tarifs : Tarif plein : 25€ / Senior et habitant du XXème : 20€ / Etudiant et demandeur d’emploi : 13€

La Locomotive vous fait bénéficier d’un tarif de groupe à partir de 8 personnes ! Contactez nous par mail: lalocomotive5@orange.fr

 Réservations via le Vingtième Théâtre

Par tél : 01 48 65 97 90, du lundi au samedi de 9h30 à 19h (règlement par carte bancaire)

Sur le site du 20ème Théâtre: http://www.vingtiemetheatre.com/reservationstarifs/

En retirant ses places : Au guichet du théâtre, 1h avant la représentation

Les Spectacles bénéficient du soutien de l’ADAMI et de la SPEDIDAM et de la Ville de Meudon (Hauts de Seine)

Logo SPEDIDAM Logo Copie Privée Logo ADAMIcredit-mutuel

locoContact : Laure TAAR

La Locomotive des Arts

lalocomotive5@orange.fr

www.lalocomotivedesarts.com

Tel : 06.87.37.35.17

Crédits photos Laura Dyens et Jean Pouget