Concert «  Jouer sur la corde sensible » en hommage à A.Ponce et R.Dyens, le 31/10/2019

CONCERT DE GUITARE CLASSIQUE

« JOUER SUR LA CORDE SENSIBLE » 

3ème édition
Organisé par l’Association Roland Dyens in the skaï

 

HOMMAGE AUX GUITARISTES ALBERTO PONCE ET ROLAND DYENS

JEUDI 31 OCTOBRE 2019 A 20H30
Théâtre Thénardier
19, rue Girard – 93100 Montreuil – France

PROGRAMME DE CONCERT

Les disciples d’Alberto Ponce et Roland Dyens se retrouvent pour un concert souvenir.
En présence d’Alberto Gonzales, fils de A. Ponce et de la Dyens’s Family
ARNAUD DUMOND
JEAN-MARC ZVELLENREUTHER
JEREMY JOUVE
ORESTIS KALAMPALIKIS
et
CASSIE MARTIN

Prix Roland Dyens 2018 / Guitare Classique Magazine

A L’ISSUE DU CONCERT

SUR LA CORDE LIBRE
Jouer sur la guitare
de Roland Dyens

PETITS ARRANGEMENTS
ENTRE AMIS

Découvrir les musiques d’Astor Piazzolla
arrangées par Roland Dyens
Interprétées par Edgar Blanc

YOYO
Assister à la création du conte musical jeune public d’après « Hôtel de la Guitare bleue » 
Musique de Roland Dyens 
Livre-CD aux Editions Gallimard jeunesse
Avec Yael Dyens(comédienne)
et Orestis Kalampalikis(guitariste)
Extrait musical

INFORMATIONS PRATIQUES :

Date
Jeudi 31 octobre 2019 à 20h30

Lieu:
Théâtre Thénardier – 19, rue Girard – 93100 Montreuil – Métro Croix de Chavaux (ligne 9) Sortie Place du Marché et 2mn à pied

Tarifs
Amis de l’Association : 10€ – Intermittents du spectacle : 15 € – Plein tarif : 20 €

BILLETTERIE VIA HELLO ASSO

ou réservations par mail dans la limite des places disponibles : rolanddyens.skai@gmail.com 

BUVETTE EN SKAI 
Buvette et restauration végétarienne avant le concert, pendant l’entracte et après le concert


YOYO, projet pédagogique : à la découverte de la Guitare classique

PROJET PÉDAGOGIQUE : A LA DÉCOUVERTE DE LA GUITARE CLASSIQUE

Respectant la thématique de la collection «  A la découverte d’un instrument » des Éditions Gallimard, le guitariste fait découvrir au public ce bel instrument qu’est la guitare, après le spectacle. 

Cette partie pédagogique varie en fonction des catégories de publics et de l’âge des enfants.

 

 

 

Pour les scolaires (maternelles et primaires) :

Le guitariste présente son instrument, un joli corps avec un grand cou et une petite tête pleine de petites oreilles ! Il leur fait ré-écouter les sons du spectacle : les trémolos, les glissandos, les vibratos, les harmoniques, les slaps, et même les plus surprenant comme ceux des percussions et des tambours.

Il leur explique les différentes musiques qu’ils ont entendu à la guitare quand Yoyo entre dans l’Hôtel de la guitare bleue : le rock, le jazz, le blues, la bossa-nova, le flamenco et leurs origines.

Puis, selon le temps disponible pour les enfants, le guitariste interprète un petit programme de musiques de compositeurs célèbres comme Francisco Tarrega, Joaquin Rodrigo, Fernando Sor, Roland Dyens, Django Reinhardt, Ida Presti… 


Pour les élèves guitaristes en Conservatoire ou pendant un Festival de guitare :

Orestis Kalampalikis

 

Un projet pédagogique peut-être mené pour les élèves guitaristes de niveau plus élevé en lien avec leur professeur (e) de guitare pour travailler la musique du  défilé et/ou celle du final créés par Roland Dyens pour plusieurs guitares.

Après plusieurs répétitions, les élèves pourront jouer sur scène pendant le spectacle. 

 

Partition originale écrite par Roland Dyens de la musique du défilé

 

Jérémy Jouve, guitariste dans la lignée d’Alberto Ponce et Roland Dyens

DSC_3334

Nommé par la radio internationale FIP « nouvel ambassadeur de la guitare classique de par le monde », Jérémy Jouve multiplie les tournées internationales et les enregistrements avec un seul objectif : faire rimer guitare classique et modernité.

Ses études musicales, à l’Ecole Normale de Musique puis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP), où il suit l’enseignement de grands maîtres, dont Alberto Ponce et Roland Dyens, l’orientent vers un profond amour et respect du texte, une recherche incessante du « beau son » et une intime compréhension de l’architecture des œuvres qu’il choisit d’interpréter.

De ce parcours hors norme : prix de conservatoire à treize ans, première tournée en Europe à seize, seul guitariste à intégrer la classe de perfectionnement du CNSMDP et lauréat du prestigieux concours international de guitare GFA à vingt-quatre ans au Mexique, le jeu de Jérémy Jouve, garde une forte empreinte de sincérité.
Le GFA en 2003, lui ouvre les portes d’une tournée nord-américaine de cinq mois, et d’un premier enregistrement chez Naxos, suivit, de deux disques consacrés à l’œuvre exigeante, pour guitare solo, de Joaquín Rodrigo, d’un DVD chez Melbay « Concert Live » (2009), et d’un disque, en duo avec flûte, pour Reference Recording, nominé aux Grammy Awards 2014.

De ces opus, ressort, sa forte volonté de mettre en avant le riche répertoire de la guitare classique. Jérémy Jouve mène en effet alors un intense travail de recherche manuscrite, pour être toujours au plus près de l’essence des œuvres, et de l’âme des compositeurs ; cherchant plus à mettre en avant son instrument et les compositions originales.
Ce travail lui aura valu notamment la reconnaissance de Cecilia Rodrigo, fille du célèbre compositeur : « Quelle poésie dans vos interprétations et quel travail ! Je vous suis extrêmement reconnaissante. Mon père, Joaquín Rodrigo, aurait été très fier de vous ».

Par son dernier album : « Cavalcade », fruit d’une exaltante collaboration avec le compositeur Mathias Duplessy, Jérémy Jouve marque un tournant dans sa carrière. En défenseur du répertoire de la guitare classique, il souhaite l’étendre et lui donner ses lettres de noblesse, dans le répertoire contemporain cette fois. La musique mise en avant par Jérémy Jouve dans cet album, jouant un rôle moteur dans la création du répertoire, est une musique sans frontière, mêlant le flamenco, la musique indienne, à des accents ravéliens.
Cette musique est à l’image de la guitare classique qu’il souhaite incarner : libre.

Photos et vidéos du concert « Guitares en skaï » du 19 octobre 2018 à Montreuil

CONCERT DE LANCEMENT DE L’ASSOCIATION ROLAND DYENS IN THE SKAI

Roland Dyens-decale

Je me suis fait tout petit, Georges Brassens
par le Trio Orange Pressées et avec Orestis Kalampalikis (guitare)

+Yaelchante

 

 

Dmytro Holovenko et Martyna Ciescielska
de l’Académie de Musique de Cracovie

Dmytro1

Capture d_écran 2018-10-21 à 19.42.34logo Académie Craco

 

Cassie Martin,
lauréate du Prix Roland Dyens au Concours Révélation Guitare Classique Magazine 2018

Cassie2 (1)+Cassie

Cassie Martin interprète  » Göttinghen » de Barbara, arrangement de Roland Dyens

 

Elena Papandreou plays Dyens

+ElenaLunette

+ElenaYael_regardElena Papandreou et Yael Dyens

Elena5

 » Don’t Ask the … skaï  » et « La rose » de Manos Hadjidakis. Arrangement pour ensemble de guitares de Roland Dyens – Avec Elena Papandreou, Dmytro Holovenko, Orestis Kalampalikis, Cassie Martin, Martyna Ciesielska, Valérie Folco, Valérie Duchateau, Armen Doneyan. Direction : Jean-Marc Zvellenreuther. Concert de lancement de l’Association  » Roland Dyens in the skaï  » le 19 octobre 2018 à Montreuil (France 93). 

+DiscoursJMZ

Distribution de roses aux artistes par Emmanuel, Yael et Sydney Dyens

Octuor Fleurs3

octuor_sourire

 

SONY DSC

ROLAND DYENS

 

Merci à nos sponsors pour ce concert ! 

Contact association : rolanddyens.skai@gmail.com

Site officiel de Roland Dyens : rolanddyens.com

Les informations sur les prochains événements sont annoncées sur la page Facebook Roland Dyens in the skaï et les photos et vidéos après le concert sont publiées dans l’onglet actualité du site de Roland Dyens

 

Creation of the Association “Roland Dyens in the skaï”

©Miguel Angel Ramos7@Miguel Angel Ramos

The family and guitar friends of Roland Dyens are happy to announce the creation on October 2018, of a non-profit association entitled

ROLAND DYENS IN THE SKAÏ

This association’s objective is to preserve the musical legacy of guitarist/composer/interpreter Roland Dyens, to collect all relevant documents, and to promote his musical oeuvre.

Preservation: A state-of-the-art digitization and preservation of the manuscripts of Roland Dyens’ compositions and arrangements, in order to avoid any form of deterioration, to assure their availability in good condition to future generations. A digital catalogue of this material will be produced.

Documentary Collection: Research will be undertaken to discover and secure all forms of documents (other manuscripts, letters, photos, videos, publications, press articles, etc.) concerning the artist’s musical career, oeuvre and life.

Development and Promotion: The publication and recording of compositions and arrangements by Roland Dyens, especially those which have not been published, in all media; the sale of products (discs, scores, publications), providing services for conferences, master-classes, etc., project management, and the organization of all kinds of events, including the creation of the “Prix Roland Dyens” – all in furtherance of the Association’s objectives.

Board of Directors:

  • Laura Dyens-Taar,  Roland Dyens’ sister (President)
  • Jacques Misrahi (Vice-President), Roland’s agent for France
  • Françoise Pech (Treasurer), musician and choirmaster
  • Valérie Folco (Secretary), student of Roland Dyens and guitarist for the octet Octopus
  • Orestis Kalampalikis (Deputy Secretary), student of Roland Dyens at the Conservatoire Nationale Supérieure de Musique, Paris
  • Jean-Marc Zvellenreuther (Administrator), Assistant to Roland Dyens at the Conservatoire Nationale Supérieure de Musique, Paris
  • Jérémy Jouve (Administrator), student of Roland Dyens at the Conservatoire Nationale Supérieure de Musique, Paris
  • Larry Snitzler, (Administrator and adviser ), guitarist, former consultant to Radio France. He was a friend of Roland Dyens and the two of them loved to exchange puns,(jeux de mots), in English, French and Spanish !

Permanent Members: His mother, Nina, and his children: Emmanuel, Yael, Sydney and Daphné, represented until attaining the age of majority by her mother, Henriette.

Contact : rolanddyens.skai@gmail.com 

The Roland DyensWebsite

To inaugurate this new association, we are organizing a concert in France which will take place on 19 October 2018, an especially symbolic date as it is Roland Dyens’ birthday.

Elena Papandreou 1

 

Rolindo_Elenacasquette

ELENA PAPANDREAOU

We are pleased that guitarist ELENA PAPANDREOU will be coming from Thessalonica, Greece to offer a program of compositions and arrangements which Roland dedicated to her, such as Triaela, Lettre Encore, The Postman, etc.

For the first part of the program, we have invited Dmytro Holovenko and Martyna Ciesielska, recent graduates of the Krakow Academy of Music in Poland, and Cassie Martin who was the revelation of the Concours International Roland Dyens, organized by Guitare Classique magazine in 2017.

There will also be surprises, and I can’t resist sharing one of them with you: the performance of an unpublished arrangement by Roland with Elena Papandreou, Orestis Kalampalikis, Valérie Folco and Valérie Duchateau, Dmytro Holovenko, Martyna Ciesielka, and Cassie Martin under the direction of Jean-Marc Zvellenreuther. 

After the recital, the stage will be open to anyone wishing to play something in memory of Roland Dyens.

Roland Dyens-decale

PRACTICAL INFORMATION

CONCERT ROLAND DYENS IN THE SKAÏ

FRIDAY 19 OCTOBER 2018 AT 20:00, (8:00PM)

Théâtre Thénardier

19 rue Girard – 93100 Montreuil – FRANCE

Métro Croix de Chavaux (ligne 9, exit Place du Marché)

The number of seats is limited, so we ask that you make your reservations as soon as possible at the Association’s new email address:

rolanddyens.skai@gmail.com

Contribution: 10 €

You can also donate to the Association to help us achieve our goals. Payment should be made to the order of the Association Roland Dyens in the Skaï.  You will thus be a part of the Amis de l’Association Roland Dyens in the Skaï.

Thanks to the Larghetto de Vincennes magazine for helping to support our new Association.

logolarghetto

English Translation by Larry Snitzler/Michael Seiler

Jean-Marc Zvellenreuther, de Tarrega et Pujol à la guitare contemporaine

1404926699Curieux et passionné, Jean-Marc Zvellenreuther explore l’univers musical dans toute sa diversité. Guitariste, pédagogue, chef d’orchestre, il s’enrichit auprès de ses élèves et au contact de musiciens et artistes de divers horizons.

Musique contemporaine, jazz et improvisation, transcription, opéra et orchestre, il s’investit partout et toujours avec la même exigence artistique. Il porte aussi un regard nouveau sur le répertoire et la forme du concert, grâce aux nouvelles technologies, comme avec son projet iberialbeniz

Proche des compositeurs d’aujourd’hui, il crée et joue de nombreuses oeuvres nouvelles en solo, au sein d’ensembles comme ars nova, l’ensemble intercontemporain et avec sa formation le Trio polycordes.

Disciple d’Alberto Ponce, qui lui a transmis les secrets de son art, perpétuant la tradition de Tarrega et Emilio Pujol, Jean-Marc Zvellenreuther a été son assistant au Conservatoire de Paris pendant sept ans avant d’être celui de Roland Dyens pendant 16 ans.

Titulaire d’une classe de guitare au CRR de Boulogne-Billancourt, Jean-Marc Zvellenreuther a été le premier guitariste à enseigner la didactique de l’instrument au département de pédagogie du CNSMDP. il est actuellement professeur assistant (classe de Tristan Manoukian) dans cet établissement et enseigne au PSPBB

Jean-Marc Zvellenreuther joue dans les plus grandes formations symphoniques et opéras. Il connaît l’orchestre de l’intérieur, et s’intéresse naturellement à la direction. Formé par Nicolas Brochot, il est invité à diriger des sessions d’orchestre avec les étudiants du pôle sup’93 et PSPBB notamment dans le répertoire moderne et contemporain. Il dirige aussi les étudiants du Conservatoire de Paris, ainsi que divers concerts et projets comme la première en France de Kammermusik 1958 d’Hans Werner Henze à la Péniche-opéra.

Parmi ses projets figurent le Marteau sans Maître pour la biennale Boulez à la Philharmonie de Paris et à Berlin, avec l’Ensemble intercontemporain sous la direction de Matthias Pintscher.